Atelier de mime mensuel du dimanche

avec Cécile Ghrenassia

A partir du dimanche 15 septembre 2019

UN DIMANCHE PAR MOIS

15 septembre / 6 octobre / 10 novembre / 8 décembre / 5 janvier /                              2 février/ 1er mars / 29 mars / la dernière date sera donnée à la rentrée

12h à 18h  –  500€  –  Centre d’animation Ravel Paris 12e

En mime, on fait des pieds et des mains.
Des mains qui font le mur, qui lancent des balles, qui ondulent comme des vagues. En quelques gestes simples on fait exister, disparaître, prendre, lâcher, transporter, ou symboliser quelque chose. On manipule l’invisible.
Avec les pieds, on marche bien sûr. Parfois on court. Mais au ralenti, en arrière ou sur place. On peut aussi monter, descendre. C’est une question d’équilibre, de transfert du poids et d’appuis dans le sol. On s’entraîne et on y va, dans tous les sens, dans tous les styles.
On peut aussi jouer avec le poids. Donner l’illusion que quelque chose est lourd, loin, difficile, ou léger. Qu’on tire, qu’on pousse ou qu’on est emporté. En composant avec nos muscles, on fait des nuances, on peut donner différentes impressions, qualités au mouvement. Une main hésite, un bras vibre, le geste résonne…
En mime, on prend corps.
Pour prendre son corps en mains, il faut en connaître les différents éléments, apprendre à les échauffer et à les solliciter indépendamment. La tête monte mais la poitrine descend, le bassin reste ici quand les jambes vont par-là. Le corps devient alors comme une pâte qu’on modèle, qu’on sculpte pour dessiner, construire une silhouette. Vient alors un personnage, un animal, une émotion ou un caractère. Lorsque cette sculpture corporelle se met en mouvements, tout un monde s’ouvre et s’anime. C’est la magie de la statuaire mobile.
Et comme avec de la pâte à modeler, on peut passer d’une silhouette à l’autre, d’une forme à l’autre. De la lente métamorphose d’un personnage qui vieillit au deux personnages qui dialoguent grâce au passage rapide de l’un à l’autre.
En mime, on en met plein les yeux.
Avec Marceau par exemple. Étudier des extraits de son répertoire, c’est l’occasion d’acquérir cette technique tout en rendant hommage à son œuvre. Et pour mieux comprendre, apprendre et s’en souvenir, on se prête au jeu à travers des improvisations et des moments d’écriture personnelle.

et aussi!

COURS DE MIME TOUS LES VENDREDIS 

avec Jérémy Véluire

20h30-22h30 salle de danse du Gymnase Marie Paradis         5, rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris

Séance d’essai 10€ / Séance à l’unité 20€ / Carte de 10 séances 175€
TEMOIGNAGES

inscrivez-vous dès maintenant


Passé :

à partir du 16 septembre 2016

COURS DE MIME TOUS LES VENDREDIS 

20h30-22h30 salle de danse du Gymnase Marie Paradis         5, rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris

Séance d’essai : 10€  –  Séance à l’unité : 18€  –  Carte de 10 séances (valable 3 mois) : 150€

à partir du 18 septembre 2015

COURS DE MIME TOUS LES VENDREDIS 

20h30-22h30 salle de danse du Gymnase Marie Paradis         5, rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris

Séance d’essai : 10€  –  Séance à l’unité : 18€  –  Carte de 10 séances (valable 3 mois) : 150€

à partir du 18 septembre 2014

ATELIERS DE MIME TOUS LES JEUDIS

13h30-16h    au Gymnase Marie Paradis, 75010

 20h30 à 23h    à l’Artic, 40 rue de Paradis 75010

Séance d’essai : 12€  –  Séance à l’unité : 23€  –  Carte de 10 séances (valable 3 mois) : 184€

A PARTIR DU 17 SEPTEMBRE 2013 – ATELIER DE MIME LE MARDI

mime

Faire apparaître l’’invisible, sculpter corporellement la silhouette d’’un personnage ou d’’un caractère, évoquer une action par son effort musculaire. … Les savoir-faire du mime sont abordés à l’’aide de gestes simples et d’’extraits des répertoires de Marcel Marceau et Etienne Decroux.

Les exercices de création permettent la mise en pratique des apprentissages et servent à leur tour de base de travail. L’’intuition du mouvement mimé peut proposer une autre façon de faire qui complète et renouvelle les grammaires existantes.

En mêlant l’’acquisition de techniques essentielles et l’’improvisation, source d’’inventivité, chacun développe peu à peu son autonomie et sa personnalité de mime.

Cet atelier est conçu comme complémentaire du Laboratoire des Mouvements.

avec le soutien des Mouvementés

Laisser un commentaire